• Accueil
  • Cultures Outre-mer
  • Littérature du monde : coups de coeur

Fatou N'deye Kane - Vous avez dit féministe ?

En remontant le cours de l'histoire, on se rend compte que des femmes se sont battues de par le monde pour que les droits de leurs congénères soient reconnus. Simone de Beauvoir, Chimamanda Ngozi Adichie, Awa Thiam, Mariama Bâ, voilà quatre femmes qui ont donné leur perception du féminisme suivant les époques et les contextes. Ce livre puise dans les écrits de ces femmes de lettres, en analysant les tenants et les aboutissants de leurs combats. De la France, en passant par le Nigeria pour arriver au Sénégal, la cause féministe a évolué.

Aux éditions Harmattan

Fatou Ndeye Kane sera présente à Mémoire de Outre-Mer le lundi 9 mars autour d'une conférence sur l'afro-féminisme.

afrique, féminisme

Grand café Martinique de Raphaël Confiant

1702, le jeune Gabriel-Mathieu d'Erchigny de Clieu, originaire de Dieppe, a tout juste quinze ans. Une fois obtenus ses galons d'enseigne de vaisseau, le voilà envoyé à la Martinique : son rêve d'Amérique devient réalité. Il cultive la canne à sucre, qui lui procure rapidement une jolie fortune, une épouse, et une plantation prospère. Qelques années plus tard, il rentre en France une nouvelle idée en tête : cultiver du café aux Antilles.
Ce breuvage nouveau devient terriblement à la mode, mais les Français l'achètent à prix d'or aux pays producteurs. Or, le Jardin Royal des Plantes conserve quelques caféiers, sous étroite surveillance. Le hasard fait bien les choses qui met Clieu en contact avec la nièce du médecin personnel de Louis XV qui, par amour pour lui, dérobe deux précieux plants ! L'aventure ne fait que commencer. Clieu doit retourner à la Martinique : il affrète un bateau, recrute un équipage, y embarque son butin et des voyageurs ...

Lire la suite

Fatou Diome 'Les veilleurs de Sangomar'

Nul ne s’aventure sans appréhension à Sangomar, ce bout de terre inhabitée où, dans la tradition animiste sérère, se rassemblent les djinns et les âmes des défunts.

Sur l’île voisine, la jeune Coumba entame un long veuvage, recluse chez sa belle-mère. Elle vient de perdre son mari dans le naufrage du Joola, en 2002, au large du Sénégal.

Dès la nuit tombée, après le cortège des prières rituelles et des visites obligées, Coumba peut enfin faire face à son chagrin, consigner les souvenirs heureux, invoquer les morts. Alors, sa chambre s’ouvre grand aux veilleurs de Sangomar, esprits des ancêtres et des naufragés qui lui racontent leur destin et la mèneront à la rencontre de son « immortel aimé ».

Un grand roman de liberté et d’amour fou, porté par le souffle ensorcelant de Fatou Diome.

Aux éditions Albin Michel

 

  • 1
  • 2