Soirée poésie et littéraire sur les textes de Léon Gontran Damas

 

Léon-Gontran Damas né le à Cayenne, mort le à Washington, DC, est un poète, écrivain et homme politique français.

Il est cofondateur du mouvement de la négritude avec Aimé Césaire et Léopold Sédar Senghor dans les années 1940. Grand amateur de jazz, il publia en 1937 Pigments, recueil de poèmes préfacé par Robert Desnos où il se révolte avec violence contre une certaine éducation créole d'inspiration bourgeoise qu'il voit comme une acculturation imposée. Un de ses grands thèmes est la honte de l'assimilation. Engagé dans la politique, il fut député de Guyane.

Dans le cadre de la journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leurs abolitions, le 9 mai 2019, en préambule Patrice Bernard a présenté le parcours et les textes de Léon Gontran Damas suivi d'un spectacle musical de la compagnie Frasques sur ces textes.

Thomas Hazbrouck au synthé, Nina Kibuanda Slameur, Olivier Carole à la basse ont donné de la vie aux textes de ce poète.
  

Extrait du livre "Pigments" 1937 poème "Ils sont venus ce soir" pour Léopold Sédar Senghor

"Ils sont venus ce soir où le tam tam roulait de rythme en rythme la frénésie des yeux la frénésie des mains la frénésie des pieds de statues DEPUIS combien de MOI MOI MOI sont morts depuis qu'ils sont venus ce soir où le tam
tam roulait de rythme en rythme la frénésie des yeux la frénésie des mains la frénésie des pieds de statues".

Mots clés: Guyane, poésie