• Accueil

Sur les quais de Loire, entre le pont Anne-de-Bretagne et la passerelle Victor-Schœlcher, s’étend une promenade végétalisée de 7000 m2. Tout au long de cette esplanade sont réparties 2000 plaques de verre. 1710 rappellent le nom des navires et les dates de départ des expéditions négrières nantaises. Les 290 autres plaques indiquent les comptoirs négriers, les ports d’escale et les ports de vente en Afrique, aux Antilles, aux Amériques et en Océan Indien. Au rythme de ses pas, le visiteur prend conscience de l’ampleur de cette tragédie.

Pour la Ville de Nantes, le Mémorial de l’abolition de l’esclavage, témoignage d’une mémoire assumée et dépasse le cadre de l’histoire locale. Hommage aux millions de victimes de la traite et de l’esclavage à travers le monde, hommage à ceux qui se dressèrent contre ce crime, hommage aux luttes d’hier et d’aujourd’hui, il est porteur d’un message universel de solidarité et de fraternité. Ce monument, d’une portée internationale n’a pas vocation d’expliquer l’histoire. Il se veut être un point d’ancrage et de repère dans la construction d’une conscience collective refusant toute forme d’asservissement et affirmant la richesse et la diversité humaine.

Implanté sur le quai de la Fosse, lieu symbolique de la ville qui a vu partir de nombreux navires négriers vers l’Afrique, le Mémorial de l’abolition de l’esclavage a ouvert au public le 25 mars 2012.

Il existe de nombreux monuments à travers le monde en souvenir des victimes de la traite et de l’esclavage ou commémorant l’abolition de l’esclavage. Le Mémorial de Nantes est le plus important d’Europe et l’un des plus grands au monde.

 Source site Mémorial à Nantes

Mémoire de l'Outremer est une association régie par la loi 1901 et créée en 1989 grâce à la rencontre de personnes originaires des Antilles, de la Guyane et de La Réunion souhaitant se retrouver, échanger, partager.

L'association a aujourd'hui pour objectifs :

  • Faire œuvre de mémoire par rapport à l'esclavage et de ses abolitions,
  • Promouvoir les cultures d'outremer et du Monde,
  • Valoriser la diversité des origines.

Les adhérents de l'association (personnes ou associations) sont originaires ou ayant un lien avec les régions d'outre-mer français, originaires de la région nantaise mais aussi d'autres régions du Monde.

La siège de l'association est l'Espace Louis Delgrès, situé au 89 quai de La Fosse 44 100 NANTES. L'association est gérée par un Conseil d'Administration composé actuellement de 8 membres élus par l'assemblée générale.

Elle est soutenue par les collectivités de l'agglomération nantaise et particulièrement la ville de Nantes qui l'a reconnue comme association culturelle et l'a rattachée à ce titre à la direction "Culture et Patrimoine" de la ville.

Mémoire de l'Outremer a contribué avec d'autres associations à la création par la ville de Nantes du Mémorial à l'abolition de l'esclavage.

L'association œuvre  régulièrement à des projets partagés avec les collectivités et d'autres associations partenaires : Nantes en Francophonie, commémoration à l'abolition de l'esclavage (Nantes et Saint-Herblain), manifestations cultuelles comme les Rendez-Vous de l'Erdre, La Folie des Plantes, etc.

Sur les traces du passé négrier de Nantes

L’Association Mémoire de l’outre-mer organise dans le cadre de la commémoration de l’abolition de l’esclavage et de la traite négrière, un rallye historique cheminant dans les rues de Nantes. Ce rallye est à l’intention des écoles primaires, en collaboration avec les équipes enseignantes. 

A partir d’un support écrit, les enfants parcourent le centre ville de Nantes, l’île Feydeau en particulier. Puis ils traversent la passerelle Schœlcher et longent la Loire pour revenir vers le Quai de la Fosse et surtout, le Mémorial.Guidés par le questionnaire,  accompagnés par leur enseignant, les jeunes élèves découvrent une part de Nantes qu'ils connaissent peu. Ils apprennent à lever les yeux et à observer la ville, avec son architecture du XVIIIème siècle, autant de bâtiments qui sont des témoignages du passé. Ils découvrent l'histoire négrière et sont amenés à réfléchir sur ce thème lors de la visite du Mémorial, qui est lieu de mémoire, de réflexion, mais aussi d'émotion.

La ville de Nantes soutient cette initiative depuis déjà quelques années. Une remise de prix officielle est organisée au mois de mai. Un membre du conseil municipal y assiste, et à cette occasion, des livres sont remis aux écoles qui ont participé.

Mots d’enfants écrits en 2016 par les élèves de CM2 de l’école les Marsauderies à Nantes après avoir participé au rallye

Discours du Président Michel Cocotier lors de la remise de prix 2017 aux élèves lauréats du Rallye.

Chers amis, chers élèves, chers professeurs,

Nous sommes très heureux, pour cette douzième édition de la journée nationale des mémoires de l’esclavage, de la traite et de leurs abolitions, de vous réunir ici même pour la remise des prix du traditionnel rallye organisé par l’association Mémoire de l’Outre Mer. Ce rallye, destiné aux élèves des établissements scolaires nantais, est, pour nous, l’occasion de mettre en cohérence cette page douloureuse de l’histoire de l’humanité avec le patrimoine historique local de l’agglomération nantaise.

Pendant quatre siècle des navires négriers ont embarqué de puis Nantes les denrées produites à l’échelon régionale qui servaient, une fois les côtes africaines atteintes, de monnaie d’échange, contre les esclaves embarqués de force pour un

voyage sans retour vers les Amériques. Si Nantes activement participé à ce trafic, son rôle pionnier, aujourd’hui, dans la célébration de la mémoire des victimes de la traite et de l’esclavage place cette ville en tête de ceux qui estiment que la

Commémoration du 10 mai est un acte d’éducation en même temps que de prévention pour que jamais de tels faits se reproduisent. L’homme doit être respecté parce qu’il est homme non parce qu’il est blanc, riche, cultivé et puissant.

Nous sommes heureux de la franche adhésion des professeurs des écoles à cette modeste contribution qu’est celle de Mémoire de l’Outre Mer à œuvrer pour que les plus jeunes, en découvrant l’histoire du territoire où ils vivent aujourd’hui, appréhendent mieux et comprennent l’importance de la personne humaine quelles que soient sa couleur, ses croyances, ses origines.

Nous tenons à remercier chaleureusement tous les participants à ce rallye de leur intérêt et de leur implication dans cette initiative humblement pédagogique qui est la nôtre. Pour finir, un grand merci aussi à la Ville de Nantes qui nous apporte son soutien pour que chacun soit récompensé de son investissement et pour que la remise de ces prix soit un moment de franche et heureuse convivialité.