Soirée littéraire : La Trace, Agouzou femme esclave

Vendredi 17 Juin, à l’Espace Culturel Louis Delgrès à 19h30. 
 
Rencontre autour de l’ouvrage « La Trace. Agouzou femme esclave » de Monique Arien-Carrère.
Cette soirée littéraire de présentation et lecture d’extraits par 2 voix sera l’occasion d’échanger et partager autour de l’expérience singulière de recherche et de découverte généalogique de l’auteure qui l’a mené à écrire le parcours de ces ancêtres, déportés d’Afrique vers la Martinique.
En partenariat avec
« L’écriture est là, elle aspire les mémoires, les histoires, les imaginaires d’enfance, les secrets de famille enterrés, les mots chuchotés. L’écriture est là, elle broie avale digère et crache la fulgurance du réel. Et le réel c’est ça. »
Extrait de l’ouvrage La Trace. Agouzou, femme esclave de Monique Arien-Carrère.
 
Résumé du livre :
La découverte dans les archives de Fort-de-France, de l’acte d’individualité d’Agouzou, mon arrière-grand-mère paternelle, amarreuse de cannes dans une plantation de Case-Pilote, est le début d’une autofiction où deux fillette, Amélie et Agouzou, se croisent dans des temps et des lieux différenciés et pour autant reliés, entre Martinique, Métropole, Niger et Guadeloupe. La Trace est un récit transversal.
La famille Arien a pour désir l’assimilation à une métropole rêvée. Fuyant la paupérisation coloniale martiniquaise des années soixante, elle s’installe à Niort mais est vite confrontée aux questions d’identité et d’exil. La Trace parle aussi de l’histoire de l’esclavage colonial, matrice de l’imaginaire antillais, de sa violence, de ses symptômes inscrits sur les dégradés de peau. Et ce traumatisme est occulté par des siècles de déni et de refoulement.
Agouzou et Amélie sont des fillettes par lesquelles l’histoire tente de s’inscrire dans un au-delà du trauma. Agouzou, Marie-Augustine, ces femmes « poto-mitan », mes grands-mères, ont su résister à la barbarie esclavagiste pour me transmettre mon nom : Arien.
La Trace est en premier lieu une histoire de transmission.
Informations pratiques
  • Date : 17 juin 2022 à 19h30
  • Lieu : Espace Culture Louis Delgrès,                            89 Quai de la Fosse 44100 Nantes                        02 40 71 76 57 
  • Tarif : Entrée libre dans la limite des places disponibles
  • Modalités : Libre 

Tous nos évènements à venir

Chanté Nwèl à Mémoire de l’Outre-Mer

Chaté Nwèl à Mémoire de l'Outre Mer En partenariat avec C’est un grand moment de...
EN SAVOIR PLUS

Le Marché artisanal solidaire de là-bas

Mémoire de l’Outre Mer, dans sa volonté de soutenir les actions solidaires de plusieurs partenaires...
EN SAVOIR PLUS