rencontre littéraire 'femmes et esclaves'

« Les femmes noires sont des « choses », des « faitouts » plus encore que des bonnes à tout faire, des objets qui  s’achètent et se vendent en raison de leur statut d’esclaves.

Mais parce qu’elles sont femmes, en sus d’être  esclaves   elles sont aussi objets sexuels, nourrices, punching-balls de leurs chères maîtresses. »

Soirée littéraire le 14 mars en présence de Clara Domingues, traductrice et Oristelle Bonis des éditions iXe

Sonia Maria Giacomini est une anthropologue brésilienne.

Elle enseigne dans le département des sciences sociales de l'Université pontificale de Rio de Janeiro et dirige le Centre interdisciplinaire de réflexion et de mémoire sur les Afro-descendants.

Ses recherches portent sur les questions de genre et les questions raciales dans la société brésilienne.

 

 

Esclavage, Rencontre Littéraire, Brésil,, femmes